Une recherche menée pendant le conflit israélo-libanais au début des années 1980.

Cette étude consistait  à pousser, dans les régions du Moyen Orient dévastées par la guerre, des personnes bien entrainées à développer en elles un sentiment de paix.

Quand elles éprouvaient toutes ensemble un sentiment de paix dans des périodes données, le niveau de violence dans la région autour d’elles diminuaient significativement. Le crime, l’activité des urgences et les accidents de la route diminuaient, tandis que les activités terroristes cessaient. Et quand elles s’arrêtaient de pratiquer, toutes ces activités reprenaient. Ces personnes ayant été formées à la technique de la méditation transcendantale élaborée par Maharishi, ce phénomène devint célèbre sous le nom de

“l’éffet Maharashi”.

Lire sur : ondevraitenparler.wordpress.com

•••