Devant la terrible répression engagée par le Régime Macron, les Gilets jaunes doivent changer leurs modes d'action. Ils doivent éviter les grands rassemblements dans les lieux surveillés et agir par petits groupes mobiles et décidés, afin de réaliser des actions contrariantes pour ce pouvoir devenu populairement illégitime.

 
La furtivité, en se déplaçant anonymement, sans porter de gilets, quitte à les sortir au dernier moment. 
 
L'évitement, en ne cherchant pas la confrontation devant les provocations incessantes de la police et en ne dialoguant plus avec elle. Les policiers sont majoritairement au service du régime et non des Français, en particulier les CRS et les Gardes mobiles qui sont de véritables mercenaires sans âme.
 
La résistance économique est une arme de choix. En ralentissant la consommation, le système économique souffre terriblement, et Macron, qui a été mis en place par la finance, ne pourra plus justifier sa place auprès de ses maîtres.
 
La résistance passive, en ne cherchant plus à remédier à l'incurie de vos supérieurs. Si un ordre est idiot ne le contredisez plus, n'essayez plus de compenser les inepties ou le laxisme de votre hiérarchie, qui ne roule évidemment pas pour vous. Cela aussi bien dans les administrations que dans le privé.
 
La médiatisation des actions, en les filmant et en publiant les photos et les vidéos sur des réseaux privés, difficiles à censurer. De plus, inonder les réseaux sociaux et les médias officiels avec ces vidéos et photos, les republier dès suppression.
 
Actions pacifiques. Ne jamais utiliser la violence, la laisser au régime en place et à ses mercenaires. Mieux vaut passer pour des victimes que des bourreaux.
 
Ténacité. Ne rien lâcher, continuer encore et encore. Seul l'atteinte de l'objectif fera cesser le mouvement citoyen des Gilets jaunes :
  • démission de Macron
  • mise en place d'un vrai référendum d'initiative citoyenne, qui permettra au peuple français de destituer n'importe quel élu, y compris le Président, et de mettre en place ou d'abroger toute loi.
  • réécriture de la constitution par des Français tirés au sort.
Ensuite :
  • Créer un nouveau status des élus, président, ministres, etc., qui devront avoir un casier vierge et n'appartenir à aucun parti politique, association ou syndicat. Pour des raisons évidentes de sécurité nationale, ils ne devront posséder qu'une seule nationalité : française.
  • Créer un nouveau status des fonctionnaires, qui ne pourront plus passer dans le public ou appartenir à un parti politique sans perdre définitivement leur status protégé.

La suite sur le site : http://echelledejacob.blogspot.com/2018/12/gilets-jaunes-et-maintenant.html#more

•••