reborn - nitescent vitae

20 août 2019

Le climat ne vous tuera pas, mais les séquelles vont le faire.

J’ai toujours estimé que de cacher l’astroclimat, était une façon pour les chefs de se conserver des atouts au détriment du peuple. Un geste vicieux motivé par la soif de puissance. Surtout en considérant que les prêtres, ces scientifiques du moment, capables de prévoir les crises, étaient toujours les seuls à s’en sortir et à ré essaimer la planète. Il y avait un lien, mais pas celui-là. Au tournant de notre ère, les anciens ont établi une stratégie de ne pas parler publiquement des phases climatiques néfastes qui s’approchent de façon à ne pas troubler la quiétude des hommes que la crainte de la mort a toujours dérangée. Occulter l’astroclimat n’était que murer la porte permettant d’y arriver. Du coup l’évènement qui nettoyait chaque fois de grandes tranches de la population permettait d’inséminer sans trop de mal de nouvelles générations, toujours moins animales les unes que les autres.

incapabledesetaire.com

•••

Posté par arapao à 13:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Un seul héros :

Le propos des religions a toujours été de nous demander de croire. Quelles qu'elles soient, occidentales, orientales, laïques. Croire.

C'est toujours d'actualité, d'autant que c'est le but des actualités.

Les différents JT et tous les autres médias ne sont que des catéchismes.

Aujourd'hui, c'est la "Libération", demain, ce sera la "Libération", comme après-demain et les jours suivants.

Si ce n'est pas la "Libération", alors c'est l'"Indignation". Soigneusement pesée par tout ce qui veut maintenir la tutelle sur nos êtres endormis.

L'Indignation, c'est tous les jours. La Libération, c'était hier, en 1944, demain, dans des lieux soigneusement choisis par les maîtres du Consensus, ou ce sera après la mort.

L'important, surtout, c'est que ce ne soit pas aujourd'hui, maintenant, à l'instant, à portée de la main.

Pour l'éviter, toute la machine s'emploie à inventer des millions de croyances, complémentaires ou contradictoires. Temps de la confusion, âge des conflits.

Dans ma jeunesse, les vilains bolcheviques traitaient les curés de corbeaux : vêtus de noir, se disputant le morceau de viande, et répétant à l'envi : Crois, crois, croa, croâa...

Aujourd'hui, c'est les méchants Juifs vendus aux Illuminatis et les affreux américains, le gentil Poutine, ou l'inverse.

L'inverse fonctionne aussi bien : l'affreux Poutine brutal et sexiste, les pauvres juifs victimes de l'embarras de la shoah, les braves américains venus défendre les valeurs de la démocratie contre le cruel fascisme.

Croire, c'est accepter de se laisser mettre un bandeau sur les yeux, et de se laisser mener par d'autres. Refuser de voir par soi-même.

Accepter une charge, comme un baudet. Sans savoir ce que tu portes. Du pain ? Des armes ? Accepter la tonte, comme un mouton. Pour vêtir les pauvres, ou garnir les coffres redondants des rois ? Tirer la charrue, comme un bœuf. Pour nourrir le peuple, ou planter du pavot ? Les charrettes, comme un percheron. Pour porter secours, ou les caisses d'or des trafiquants ?

Puis, au final, l'équarrissage pour tous.

Ruiz père et fils insistent beaucoup là-dessus dans le "5ème accord toltèque" : c'est croire ou voir.

Aucun autre choix.

Des millions de livres n'ont été édités que parce qu'ils servent à obscurcir ce qui est extrêmement simple (un jeu d'enfants, disaient les alchimistes): il suffit d'abandonner ses croyances.

Brûle tes livres !

Tant qu'on n'a pas fait un vaste (dans tous les coins) et profond (dans les couches les plus incrustées) ménage dans ses croyances, toutes aidantes/limitantes, comment voir/Voir ?

Il est donc urgent, prioritaire et nécessaire d'examiner, peser, méditer toutes ces évidences soigneusement inculquées par le Système pour nous tenir sous sa domination.

Avons-nous besoin de ce fatras pour tenir debout ? Pour marcher ? Voler ?

Peut-être était-ce nécessaire, par le passé. L'enfant a besoin d'une nourrice. Le jeune arbre d'un tuteur.

L'est-ce encore ?

La liberté ne passe ni par les urnes, ni par la révolte armée.

Elle consiste à s'affranchir du passé, de l'encombrement des choses mortes, devenues fardeau puant.

C'est une affaire personnelle, une aventure intérieure.

Dont VOUS êtes le héros.

C'est ici, et maintenant.

 

Source Magnifique : Vieux Jade

Merci encore une fois à L'echelle de jacob de m'avoir fait découvrir ce blog.
•••

Posté par arapao à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le sens de la vie

Le sens de la vie

 

 

•••

Posté par arapao à 12:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

UFO AOUT

Beautiful Angel Phenomena Filmed In The Clouds in Brazil

 

•••

Posté par arapao à 12:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L’influence secrète de la Lune

L’influence secrète de la lune: origines extraterrestres et pouvoirs occultes :

On a souvent dit que les Anciens de n’importe quelle tribu indigène donnée détiennent les clefs de la connaissance. Cette déclaration n’a jamais été plus clairement confirmée que dans la récente interview que j’ai eu le grand privilège de mener avec le “Sanusi” (Chaman) zoulou Credo Mutwa, qui s’approche actuellement de l’âge de quatre-vingts ans.

Grâce aux efforts et à l’assistance de David Icke, j’ai pu établir le contact avec le Dr Johan Joubert, qui s’est occupé de bonne grâce de la coordination avec Credo Mutwa, permettant ainsi à l’interview d’avoir lieu par téléphone, littéralement aux antipodes, en Afrique du Sud. [NdT: par rapport au Nevada.]

 

Article extrèmement interressant sur : www.elishean.fr

 

George Ivanovich Gurdjieff :

Georges Gurdjieff ou Georges Ivanovitch Gurdjieff ou G. I. Gurdjieff1, dont les dates de naissance sont diverses (13 janvier 1866 ou 1872, ou le 27 décembre 1877), né à Alexandropol (auj. Gyumri), en Arménie alors dans l'empire russe et mort le 29 octobre 1949, est un mystique, philosophe, professeur spirituel et compositeur influent au début du XXe siècle. Gurdjieff pensait que la plupart des humains ne possèdent pas une conscience unifiée esprit-émotion-corps et vivent leur vie dans un état hypnotique de « sommeil éveillé », mais qu'il est possible de passer à un état supérieur de conscience et d'atteindre le plein potentiel humain. Gurdjieff a élaboré une méthode qui tente d’atteindre ce potentiel, qu'il a nommé Le travail (sur soi) ou la méthode. Selon ses principes et instructions, cette méthode pour éveiller sa conscience unit les méthodes du fakir, du moine et du yogi, il l'appela la Quatrième voie.

 

•••

Posté par arapao à 12:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 août 2019

GéniaL

L'Ankh, l'incroyable technologie cachée des Egyptiens

 

•••

Posté par arapao à 18:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Enquête Sur Le Monde Invisible

Enquête Sur Le Monde Invisible (J.M Roux)

 

 

 

•••

Posté par arapao à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

États élargis de Conscience

Olivier Chambon : Etats élargis de conscience

 

•••

Posté par arapao à 17:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Rencontres Insolites dans le désert

Superbe :

 

•••

Posté par arapao à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2019

Rayonnement cosmique

Des rayons cosmiques extrêmement puissants traversent la Terre. Personne ne sait d'où ils viennent. Les scientifiques tenter de percer ce mystère.

Atlantico.fr : De nombreux scientifiques via diverses expériences essayent à l'heure actuelle de déterminer la provenance des rayonnements cosmiques. Tout d'abord que sont-ils ?

Jocelin Morisson : On parle de rayons cosmiques mais il s’agit plutôt d’un flux de particules qui proviennent du Soleil pour une part, et de l’intérieur ou même de l’extérieur de notre galaxie pour le reste. Ces particules sont des protons, des noyaux d’hélium, des électrons ou bien des particules neutres (neutrinos, neutrons, photons gamma), ou encore des particules d’antimatière. Certaines ont la particularité d’être hautement énergétique et un record vient d’être battu avec la détection de rayons gamma (photons) de 450 TeV par le détecteur sino-japonais Tibet ASgamma, contre une valeur de 75 TeV détectée jusqu’alors. Ces niveaux d’énergie sont plusieurs millions de fois supérieurs à ce que l’on est capable de créer sur Terre dans les accélérateurs de particules. Certaines de ces astroparticules peuvent traverser la matière et même modifier la molécule d’ADN. D’autres propriétés, comme celles du muon, permettent d’effectuer des recherches archéologiques pour radiographier par exemple l’intérieur d’une pyramide ou des structures antiques difficiles d’accès.

 

La suite sur : atlantico.fr

 

•••

Posté par arapao à 14:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]